surface maison
Architecture, étude et expertise

Calcul de la surface d’une maison : maîtrisez les mesures en mètres carrés

Que vous soyez un professionnel de l’immobilier ou un particulier qui souhaite vendre sa maison, le calcul de la surface habitable se révèle souvent crucial. En effet, la surface de votre logement en mètres carrés est un critère déterminant dans l’immobilier. Pourtant, nombreux sont ceux qui se perdent dans les méandres des différentes surfaces à prendre en compte. Entre la loi Carrez, la loi Boutin, la surface pondérée et les règles spécifiques pour le calcul des surfaces de murs et de sol, la tâche peut s’avérer complexe. Cet article a pour but de vous éclairer sur le sujet.

Comment calculer la surface habitable d’un logement ?

La surface habitable est la notion la plus commune que l’on rencontre dans le secteur de l’immobilier, mais pas nécessairement la plus simple à appréhender.

En effet, la surface habitable d’un logement est définie par la loi Boutin. Elle représente la surface de plancher construite, après déduction des surfaces occupées par les murs, cloisons, marches et cages d’escaliers, gaines, embrasures de portes et de fenêtres. Il faut également déduire la surface des combles non aménagés, des caves, sous-sols, remises, garages, terrasses, loggias, balcons, etc.

Le calcul de la surface habitable se fait donc en additionnant la superficie de chaque pièce de la maison. Pour cela, il faut mesurer la longueur et la largeur de chaque pièce, puis multiplier ces deux mesures pour obtenir la surface en mètres carrés.

Il faut noter que la hauteur sous plafond doit être supérieure à 1,80 mètre pour que l’espace soit considéré comme habitable.

Loi Carrez et surface privative : quelles différences ?

La loi Carrez désigne une autre mesure de surface, souvent confondue avec la surface habitable, mais qui n’a pas tout à fait le même objectif.

La surface Carrez, ou surface privative, concerne uniquement les biens en copropriété. Elle inclut la superficie des planchers des pièces closes et couvertes, après déduction des cloisons, gaines, escaliers et autres éléments non habitables. Cependant, contrairement à la surface habitable, elle prend en compte les combles et sous-sols aménagés, ainsi que les garages et les greniers.

La différence entre la surface habitable et la surface Carrez réside donc principalement dans la prise en compte des espaces non habitables et des parties communes de l’immeuble.

calcul surface

Comment calculer la surface au sol d’un logement ?

Calculer la surface au sol d’un logement n’est pas une mince affaire. Pour ce faire, vous devez prendre en compte la superficie de toutes les pièces, y compris celles dont la hauteur est inférieure à 1,80 m (contrairement à la surface habitable).

La surface au sol, aussi appelée « emprise au sol », comprend toutes les surfaces couvertes par la maison, y compris les murs extérieurs. C’est une notion importante dans le domaine de l’urbanisme, car elle détermine les autorisations de construction et les règles d’implantation des bâtiments.

Pour calculer la surface au sol, vous devez mesurer la longueur et la largeur de chaque pièce et les multiplier entre elles. N’oubliez pas d’inclure les espaces de circulation, comme les couloirs et les escaliers.

Le rôle crucial de l’agence immobilière dans le calcul des surfaces

Enfin, il est important de souligner le rôle crucial des agences immobilières dans le calcul des surfaces d’un logement. En effet, ces professionnels de l’immobilier disposent de l’expertise et des outils nécessaires pour effectuer ces calculs avec précision.

De plus, ils connaissent parfaitement les législations en vigueur et peuvent vous conseiller sur les meilleures stratégies à adopter pour optimiser la valeur de votre bien immobilier.

Si vous êtes propriétaire et que vous envisagez de vendre votre maison, n’hésitez pas à faire appel à une agence immobilière. Vous pourrez ainsi bénéficier de leur expertise et vous assurer que la surface de votre logement est correctement calculée.

Le calcul de la surface d’une maison est plus qu’une simple histoire de mètres carrés. C’est un véritable enjeu dans le domaine de l’immobilier, qui peut influencer la valeur de votre bien et le déroulement de votre vente. Alors, n’attendez plus, sortez vos mètres ruban et prenez les mesures de votre logement. Si cela vous semble trop compliqué, faites appel à une agence immobilière. Ces professionnels de l’immobilier sauront vous accompagner dans cette tâche délicate.